Merci de m’accueillir, Jérôme, sur ton site pour les infopreneurs ! Je trouve une excellente idée de vouloir accompagner les infopreneurs dans leur projet en les aidant à comprendre les clés de la confiance en soi, et comment elle peut impacter leurs résultats.
Tu m’as demandé d’apporter mon éclairage sur un point précis : difficultés et atouts des introvertis pour devenir entrepreneurs. 

.

Julien Prest.

Mais avant de répondre à ta question, je me présente rapidement. Je tiens un blog qui se nomme Un monde pour les introvertis. Je pars d’un constat : beaucoup de personnes sont introverties sans le savoir, et passent leur vie à essayer de jouer aux extravertis. Comprendre que l’on est introverti permet de vivre mieux, et de se concentrer sur ses qualités d’introvertis. Le but de ce blog est donc d’aider les introvertis à comprendre leur introversion, pour vivre plus serein et plus heureux, et achever de plus grandes choses dans leur vie. Il s’adresse également aux conjoints d’introvertis, aux parents d’introvertis, aux collègues d’introvertis. Car j’ai constaté que les personnes plutôt extraverties sont souvent déroutées par leurs proches introvertis, et aiment apprendre à les comprendre. Cela peut permettre de rétablir la communication dans un couple, ou de donner une plus grande confiance en soi à un enfant introverti.

.

.

D’ailleurs, avant de répondre à ta question, j’aimerais faire un bref rappel de ce que signifie “être introverti”.

Etre introverti c’est avoir besoin de solitude et de calme pour recharger ses batteries. A l’inverse les extravertis s’emplissent d’énergie dans l’action et au contact des autres. On est tous un peu introvertis et un peu extravertis, à différentes doses. Certaines personnes sont plutôt introverties, d’autres plutôt extraverties. L’introversion est un trait de caractère inné, ni pire ni meilleur que les autres. Etre introverti n’a rien à voir avec être timide. L’introversion est généralement accompagnée de qualités comme la capacité à se concentrer longuement, l’introspection, la capacité d’écoute. Je détaille quelques-unes de ces qualités dans les paragraphes qui suivent.

Je vous invite également à aller voir cette courte vidéo qui définit bien l’introversion.

Vous trouverez également sur mon site et sur le site de Jérôme “Atouts Confiance” des tests de personnalité pour vous situer sur l’axe introversion – extraversion.

Remarque : il y a mille visages de l’introversion et chaque être humain est unique, mais par mesure de simplicité je parlerai dans cet article des “introvertis” en général.

Mais rentrons dans le vif du sujet : peut-on avoir du succès en tant qu’entrepreneur, lorsque l’on est introverti ?

La question est vaste, mais je vais y répondre en huit points : quatre atouts majeurs des introvertis pour réussir, et quatre difficultés principales qu’ils peuvent rencontrer… et comment y remédier.  

 

Les grands atouts des introvertis pour réussir en tant qu’entrepreneurs :

Introverti pensif

1) Les introvertis aiment travailler seul

En fait, pour une personne introvertie, travailler seul de chez soi est idéal. Pourquoi ?

  • elle se sent bien dans la solitude, ses batteries sont à plein en permanence. Pas de perte d’énergie en bavardages superflus avec les collègues, en réunions, etc.
  • la solitude lui permet d’être totalement elle-même, sans avoir à jouer un rôle devant les collègues, et ainsi de se concentrer pleinement sur ses objectifs d’entreprise
  • on a un contrôle total de l’emploi du temps : on peut choisir ses moments de rencontre et ses moments de solitude pour recharger

2) Créativité, réflexion et capacité de planification

S’il y a une chose que les introvertis aiment généralement bien faire, c’est se concentrer longuement sur un problème donné. Non que les extravertis n’en soient pas capables, mais généralement ils en ont moins la patience et l’envie. Au contraire, les introvertis s’y épanouissent.

Il me semble qu’il y a quelques éléments indispensables au succès d’un entrepreneur :

  • avoir une bonne idée : cela demande de la réflexion, du calme… (les bonnes idées viennent en général plus lorsque l’on se ballade seul dans un parc que lorsque l’on est à une soirée cocktail avec des amis ou en train de sauter en parachute !)
  • garder son sang-froid et être capable de mettre en doute sa bonne idée : cela demande une bonne capacité d’introspection
  • Avoir une vision à court, moyen, et long terme : cela demande d’être capable de passer du temps à planifier, là encore, quelque chose que les introvertis aiment souvent faire.
  • avoir une idée claire de ses objectifs personnels et professionnels : cela demande de la réflexion et de l’introspection
  • être créatif dans la mise en œuvre : ici encore, beaucoup d’introvertis sont créatifs, notamment grâce à leur goût pour la solitude et la réflexion.

3) Capacité d’écoute

Voici encore un qualificatif que l’on attribue généralement à la plupart des introvertis.

Or, il est primordial pour le succès d’une entreprise d’être à l’écoute de son marché, de ses clients, ou même de son entourage qui nous donne des critiques.

Il me semble que cette capacité d’écoute peut également permettre de créer des liens profonds et durables avec les clients. Je pense que les introvertis ont souvent un rapport à la “vente” différent des extravertis. Ils auront peut-être plus de mal à créer rapidement un lien, mais une fois créé ils sauront l’approfondir et le faire durer.

Ce qui nous amène au dernier point :

4) Une préférence pour la qualité et le long terme

Les personnes introverties ont souvent une horreur des discussions superficielles (ils s’y sentent perdus, trouvent ça inintéressant). Ils aiment parler et réfléchir à un sujet en profondeur. On est donc meilleurs pour la qualité et le long terme, que pour l’ “effet” et le court terme.

Lorsqu’une personne introvertie souhaite entreprendre, monter son projet, elle devrait réfléchir mûrement à cela.

Car l’un des dangers, lorsque l’on monte une entreprise, est de vouloir aller vite : “vite, j’ai besoin de revenus, il faut que vende quelque chose !”. Pourtant, il est important d’avoir une vision à long terme, d’avoir un message Marketing profond, qui correspond avec sa propre personnalité et les besoins à long terme de nos clients.

Pour faire court, et être un peu provocateur : les introvertis ne savent pas “vendre du vent”. Ils ne sont pas bons à ça. Car pour cela il faut savoir compenser l’idée par des mots, il faut savoir envoûter à l’oral. Ce n’est généralement pas le point fort des introvertis !

Donc il faut se concentrer sur la qualité, la vision à long terme, le message profond. Et ça tombe bien, parce que généralement les introvertis aiment faire cela, et y excellent.

 

Mais venons-en aux difficultés que les introvertis peuvent rencontrer.

 

Les difficultés des introvertis pour monter leur entreprise :

introverti dans sa bulle

1) Etre seul à la maison peut finir par être un handicape

Le danger est de s’installer dans son petit confort, et de ne plus recevoir assez de retours de l’extérieur. Lorsque l’on est employé dans une entreprise, on a en permanence un manager ou un collègue pour nous donner un avis sur ce que l’on fait, sans qu’on l’ait demandé. Lorsque l’on travaille seul, il faut aller chercher cet avis, il ne vient pas tout seul.

Comme les introvertis adorent être seuls dans leur bulle, le danger est de rester trop longtemps dans cette bulle et de perdre contact avec l’extérieur : avec ses clients, avec des partenaires potentiels. On peut ainsi manquer de retour d’information, et même parfois rater de réelles opportunités.

Pour remédier à cela, il n’y a pas mille chemins, il faut :

  • soit avoir la discipline soi-même de sortir de sa bulle, d’aller chercher le contact extérieur
  • soit avoir des mentors qui nous aident à sortir de notre bulle.
  • Mais l’important est déjà d’en être conscient.

2) Le problème de la confiance en soi

J’entre sur le terrain de Jérôme, qui vous en dira bien plus long sur le sujet !

Mais je ne peux passer à côté de ce sujet dans cet article. Car effectivement, chez les introvertis, il y a quand même assez souvent des problèmes de confiance en soi.

Les raisons sont multiples :

  • pendant l’enfance, on nous renvoie une mauvaise image de notre caractère introverti (il faut aller jouer avec les amis, ne pas rester seul dans sa chambre, s’intégrer avec les cousins, etc.)
  • le système scolaire aime les enfants qui participent spontanément, souvent plus que les bons élèves qui ne disent rien
  • en entreprise, on privilégie souvent la capacité à présenter, au détriment de la qualité du travail
  • etc.

Souvent, les introvertis apprennent à jouer un rôle d’extraverti, et ils le jouent bien. Mais toujours moins bien que les extravertis, qui sont nés pour ça. Le fait de ne pas être soi, et de ne pas arriver à être aussi bon que les autres dans les qualités que l’on aimerait avoir, a nécessairement des répercussions sur la confiance en soi.

Les introvertis qui ont confiance en soi sont généralement des personnes qui ont bien compris leurs propres qualités (réflexion, goût du travail bien fait, etc.), et qui les utilisent dans leur vie. Si vous voulez en savoir plus sur la confiance en soi chez les introvertis, je vous invite à lire cet article sur la confiance en soi.

Maintenant, quels peuvent être les impacts d’une faible confiance en soi sur la construction de son entreprise ?

  • on peut avoir tendance à repousser les décisions (d’ailleurs, les introvertis adorent retourner les problèmes sous toutes leurs coutures avant de prendre une décision, mais il y a un moment où il faut avance !)
  • peur de contacter les clients
  • perte de consistance de son message Marketing, par peur d’être trop impactant

On peut continuer longtemps cette liste : chacun trouvera en lui les risques qui le guettent.

Comment y remédier ?

  • en prendre conscience, en parler
  • lister les points qui sont bloquants pour notre entreprise
  • et parfois il faut se dire : “JUST DO IT”

Ensuite, il faut bien soupeser le risque lié à ce problème de confiance en soi : s’il est important, cela peut être un véritable frein au succès de l’entreprise, et on peut considérer comme un investissement pour le futur succès, d’aller voir un coach.

Les ventes : les introvertis vendent-ils moins bien que les extravertis ?

“Style extraverti” vs “style introverti” :

Naturellement, on serait porté à penser qu’une personne extravertie a plus de chances de savoir persuader son auditoire (lors d’une conférence), ou son client. Il y a effectivement des choses que les extravertis savent mieux faire : être chaleureux, regarder les gens dans les yeux lorsqu’ils parlent, avoir du contact physique avec les personnes, être enthousiaste. Non pas que les introvertis n’en soient pas capables, mais cela leur est moins naturel. Il leur faut plus d’entrainement.

Cependant, il faut bien se dire que ce mode de fonctionnement n’est pas le seul qui fonctionne. Il faut aller voir la conférence TED de Susan Cain, “l’ambassadrice des introvertis”, pour voir ce qu’on est capable de faire tout en gardant un style introverti (cliquez ici pour voir cette conférence). Il faut aller voir des discours de Barack Obama également !

Lorsqu’une idée est passionnante, qu’elle vient du cœur, et qu’elle touche au cœur nos auditeurs, alors il n’y a pas besoin de rajouter de l’effet. On peut considérer que le fait de savoir vendre avec des beaux mots et de beaux gestes n’est en fait que du camouflage…

Donc croyez en vos idées et en vos passions, et vos clients le sentiront et achèteront !

Les introvertis savent-ils parler ?

Sans diminuer l’importance du paragraphe précédent, il y a tout de même un minimum de qualité d’élocution à avoir lorsque l’on veut communiquer avec un auditoire ou avec des clients.

Le problème c’est que souvent, les introvertis ne se sont pas assez entraînés à l’oral. Ils aiment moins prendre la parole, donc ils s’entrainent moins que les extravertis. Pour certains, cela peut devenir un véritable handicape. Ce n’est pas du tout général, beaucoup d’introvertis savent bien s’exprimer. Mais c’est un risque, qui existe, et qui peut être d’autant plus accentué par le fait que l’entrepreneur travaille de chez lui et a peu de contacts humains.

A ce moment-là, il est important de s’entraîner : parler devant sa propre caméra, voir des amis, présenter son projet à ses proches, éventuellement même prendre des cours.

Attention à ne pas sous-estimer ce point : il faut savoir se dépasser de temps en temps dans certains domaines pour réussir, et pouvoir continuer à terme à vivre sa vie de rêve de travailleur solitaire.

4) Ne pas se laisser entrainer vers l’extraversion.

Oui, vous avez bien lu : je considère cela comme l’un des risques majeurs d’un entrepreneur introverti.

  • Adopter un style extraverti dans son processus de vente, parce que c’est ainsi qu’on vous l’a appris
  • Adopter un style extraverti dans sa communication quotidienne avec ses clients, parce que c’est comme cela que les autres entreprises communiquent avec vous

Attention : vous passeriez à côté de quelque chose d’important. A côté de votre identité, tellement cruciale pour le succès de votre entreprise.

Pour cela, il faut avoir fait son travail d’introspection, bien se comprendre soi-même, pour créer une image publique authentique, conforme à qui l’on est.

 

Voilà, j’ai essayé de donner un aperçu des atouts des introvertis et des risques essentiels qu’ils peuvent rencontrer dans la création de leur entreprise. Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! N’hésitez pas à me faire part de vos remarques dans les commentaires ci-dessous, j’y répondrai avec plaisir.

Julien du blog Un monde pour les introvertis.

Crédits photo : Ed Yourdon, Trotaparamos – Flickr

laser focus coaching

Laser-focus coaching

14 replies
  1. Michel de Trading-Attitude
    Michel de Trading-Attitude says:

    Bonjour,

    il y a plusieurs types d’entrepreneurs. Certains nécessitent d’être extraverti d’autres pas. D’autre part, on ne peut pas être tout le temps comme ci ou comme ça.Le gros défaut de la psycologie c’est de mettre des étiquettes sur tout. Une fois une étiquette posée, il est très difficile de l’enlever.

    Je dirais donc qu’il vaut mieux parler de comportementintroverti que d’être introverti.

    Reply
  2. Julien - Un monde pour les introvertis
    Julien - Un monde pour les introvertis says:

    Bonjour Michel,
    Merci pour ton commentaire. Effectivement, mettre des étiquettes n’est jamais bon. En particulier lorsque l’on met des étiquettes péjoratives comme “timide”, “asocial”, ou autres. Cela enferme les gens dans des cases dont ils ont du mal à sortir.
    Mais “introverti” n’est pas péjoratif. C’est un trait de caractère, qu’il est utile de comprendre, pour toute personne qui cherche à se comprendre.
    Comme je le dis dans l’article, tout le monde possède une part d’introversion et d’extraversion en soi. Certaines personnes ont une part d’introversion beaucoup plus grandes, et ces personnes auront, toute leur vie durant, un plus grand besoin de solitude que les autres pour se reposer.
    Une personne introvertie peut agir de manière extravertie (avoir un “comportement extraverti”), mais elle n’en reste pas moins introvertie.

    Reply
  3. Cindy Theys
    Cindy Theys says:

    Excellent article ! Bon rappel sur ce qu’est être introverti. Je suis totalement d’accord avec les atouts que tu proposes. Dans mon expérience, ce ne sont pas forcément les introvertis qui manquent de confiance en eux. Je remarque même souvent le contraire. Cela se remarque moins chez les extravertis 😉

    Reply
  4. Lili, coach forme, minceur, bien-être
    Lili, coach forme, minceur, bien-être says:

    Merci Julien pour cet article.
    J’ai un blog sur le coaching forme et minceur pour aider les gens à se sentir mieux.Je suis plutôt extravertie et je travaille souvent avec un extraverti sur mon blog. J’apprécie beaucoup sa capacité d’écoute et le fait qu’il puisse rester concentré sur un projet pendant des heures. Moi j’en suis incapable 😉 Nos fonctionnements sont radicalement opposés mais se complètent à merveille. Même si parfois il faut que je le pousse à arrêter de réfléchir pour agir. Mais, tu vas rire, parfois, c’est l’inverse, c’est lui qui me pousse et m’entraine, et là, c’est un vrai buldozer. La force tranquille quoi….

    A très bientôt

    Lili

    Reply
  5. Lassiat
    Lassiat says:

    Les introvertis ont “en creux” une puissance qui ne demande qu’à s’exprimer…
    Comme un bouchon de champagne parfois cela peut sauter brutalement.

    Parfois,il y a un lien entre l’introversion et une peur de se montrer, un inconfort physique, un complexe.
    Je me souviens du cas de cet homme de 30 ans.
    Il était très réservé et me semblait par son introversion, par sa timidité dans un vraie difficulté à s’imposer à l’extérieur. En fait il y avait avant tout une pudeur, une réserve historique venue de son éducation, mais surtout un regard sur lui-même très déprécié.

    Au delà de cela, cet homme avait un complexe qui provenait de ses dents, ce qui l’empêchait de sourire, donc de s’ouvrir.
    Une fois ce sujet d’inconfort reconnu, il a accepté d’y remédier, s’est fait refaire les dents, et du jour au lendemain, cet homme si peu souriant, s’est illuminé.
    A partir de là, sa vie a changé, il s’est complètement libéré et a transformé son rapport aux autres.
    Ca parait un conte de fée, mais c’est vrai que dans ce cas ça a fait sauter un verrou “comme un bouchon de champagne”.

    Parfois c’est plus long, plus subtil et remonte à des blessures anciennes …

    – des regards maladroits ou dévalorisants de parents eux-mêmes fruits de leur histoire, de leurs propres blessures
    – de proches relayant cette vision de l’enfant
    – d’une place mal vécue dans la fratrie
    – d’enseignants maladroits voire insultants

    Parfois cela entraîne une force de rage mais souvent une introversion lourde à libérer

    Merci pour ton article c’est un vrai sujet qui concerne beaucoup de gens.

    Edith
    La Coach des Femmes Zen & Solaires
    http://www.edith-lassiat-creations.fr

    Reply
    • jerome
      jerome says:

      Très belle histoire Lassiat. Encore merci de l’avoir partagée.
      Parfois l’introversion est issue de notre caractère et non pas seulement de notre tempérament.
      C’est à dire, qu’elle a été apprise ou cumulée par nos expériences du passé où notre éducation, plutôt que 100% innée de par nos gènes et comment notre cerveau est forme.

      D’où le fait que le travail que nous faisons, Julien et moi-même, sur rendre l’introversion plus publique, est très important et peut aider de très nombreuses personnes.

      Reply
    • Julien - Un monde pour les introvertis
      Julien - Un monde pour les introvertis says:

      Merci pour ton témoignage, Lassiat. Je pense que beaucoup d’introvertis se reconnaîtront dans ton “bouchon de champagne”.
      Comme tu le dis, le mal-être vient généralement d’une mauvaise acceptation de notre tempérament par nos proches, nos enseignants… cela crée une enfance difficile, et plus tard un manque de confiance en soi.
      J’ai aussi reçu des témoignages d’introvertis me disant qu’ils ne voyaient pas vraiment où était le problème, eux le vivant très bien. En général, leurs parents étaient eux-même introvertis et compréhensifs 🙂

      Reply
  6. valérie
    valérie says:

    Article très intéressant Julien. Pour moi, les plus grands “dangers” du chef d’entreprise introverti est le repli sur soi et le fait qu’il réfléchisse “trop” avant d’agir. Des fois, il faut y aller, il faut oser sinon on n’avance pas. Et on se fait “piquer” la place par un extraverti ! 😉

    Reply
    • jerome
      jerome says:

      En effet Valérie, il est important de trouver la juste mesure entre agir et réfléchir.
      C’est pour cela qu’il est intéressant de savoir ce qui se cache dans la prise de décision, afin d’être plus clair sur ce qui motive une décision et donc de la prendre plus rapidement.
      C’est ce que je partage dans la dernière vidéo de ma formation gratuite des secrets d’infopreneurs 😉

      Reply
  7. Ophélie
    Ophélie says:

    Bonjour,:-)

    Il est intéressant cet article, je me retrouve dans presque tous les points, à part le fait de réfléchir longtemps… ou le fait de plancher des heures sur un projet… je fonctionne beaucoup avec l’intuition et en général je la sens ou la sens pas et le problème est réglé!

    Après l’introversion c’est vaste, et chaque individu a ces propres caractéristiques…Mais je trouve intéressant comme concept pour aider certaines personnes à retrouver une certaine estime d’elle même, et à sortir de cet engrenage à penser qu’il faudrait changer son comportement… et être comme les autres et devoir se fondre dans la masse des tchatcheurs…

    J’ai passé une bonne partie de ma vie à me dire que j’avais un problème, limite autiste… et j’aurais été contente de de m’entendre dire que j’était introvertie… maintenant je suis complètement en accord avec moi-même et même fière d’être hypersensible, indigo, et introvertie aussi apparemment!:-)

    Reply

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply